AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Portrait : Papet Vaudois

Aller en bas 
AuteurMessage
Kažæn Kåli

avatar

Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Dans le Hall

MessageSujet: Portrait : Papet Vaudois    Ven 1 Mai - 18:37

37003 - Papet Vaudois



Le Troll

Après que la main divine eut fini de pétrir la glaise nauséabonde, d'une chiquenaude elle projeta son nouvel enfant dans le monde.

Papet Vaudois ouvrit péniblement les paupières.

Beuh brillant partout pique faim jusqu'dedans moi ah tendre ça pique moins A ça bouge dessous faim A moi qui fait bouger avance O cette forme même couleur autre encore plusieurs autres sous terre A brûle moins dans tête moins blanc faim chose par terre bheu prendre facile quoi ça tiges blanches ensemble faim s'approchent voir au travers faim O bruit dans moi grouikglrouik ah ah faim chose articulée approche encore encore je tape hé dinglingdinbong héhé

Papet Vaudois frappa le squelette, première rencontre dans le Moutyhall. Fruit d'une baffe verticale qui s'écrasa contre le torse de la créature, la suite de sons amusa le jeune Troll : le Squelephone était né.

plign pongl ping hé hé encore encore faim amusant


Cette découverte qui se mêlait aux gargouillis stomacaux fut la première source de plaisir qu'il connut. Bohème, il décida de chercher un nouvel instrument ambulant pour produire ces harmonies insoupçonnées. Va, jeune Papet, va suivre ta quête musicale. Nombre de mélodies te sont encore inconnues. Les êtres et les objets sur lesquels tu pourras rageusement exprimer ta musique troll sont innombrables. Du Gob' au Behemoth exprime ton art : les cordes intestinales, les percussions de toutes sortes, les cuivres chevelus ou encore les bois. Et manger, tu pourras - ô suprême délicatesse - dévorer tes instruments. Ta digestion même t'ouvrira de nouvelles possibilités sonores. Bons vents, Papet Vaudois.

Va joue pour nous ta démence de Trollbadour...

La Révélation


Papet Vaudois foulait l'herbe grasse de sa démarche chaloupée. Fraîchement modelé dans la glaise primale, il n'offrait aux éventuels regards qui se posaient sur lui qu'une corpulence malingre et osseuse, bien éloignée de l'embonpoint dû aux saines rasades de Calvok et aux copieux ragoûts de Gob'. En revanche sa stature était tout à fait conforme à sa nature et l'appétit de morfal qui grondait en son ventre laissait entrevoir un devenir adipeux et musculeux tout à fait honorable.

Grlloouiiikkii grrlloiuik FAIM !

La musique de ses entrailles le fascina immédiatement et, lorsqu'il réalisa que de balancer une bonne baffe à autrui produit des sons tout aussi divertissants, Papet se laissa guider par cette confusion de bruits en une errance démentielle (mais ceci a déjà été conté). Vous qui ne le connaissez pas encore, vous saurez le reconnaître entre mille le jour où vous croiserez sa route tapageuse. Sa folie se lit dans son regard acéré et brillant de la sombre flamme de l'égarement. Parfois vous le verrez brusquement se pencher à terre, éructer quelques improbables mélodies et s'emparer d'une pierre jonchant le sol pour se cogner bruyamment la tête ou le torse. Sur son corps, nombre de breloques s'entrechoquent au hasard de ses mouvements désordonnés. Vous entendrez alors le tumulte qui agite son esprit.

Peu après sa venue au monde survint un étrange incident qui marque à jamais son existence. Découvrant son environnement de ses yeux lacérés par l'éclat diurne - car il ignorait encore tout des fraîches grottes souterraines, il lui arriva un événement poissard, que seuls des trolls initiés peuvent deviner l'origine. Il chu à une profondeur vertigineuse pour un trollinet. Sa dégringolade lui semblait infinie. Alentours des formes se mouvaient à une lenteur anormale et les sons qui lui parvenaient, hurlements de douleur, fracas des armes et galop de Gnu, semblaient être déformés en de graves échos. Il sentit brusquement une présence sous la montagne. Une voix sépulcrale s'imposa à lui et, accompagnant son interminable chute hors du temps, lui tint à peu près ce langage fabuleux :

Kkkkkkrrrrrrrrrrooooooooooooooooooooooommmmmm...

Brusquement, Papet Vaudois heurta le sol et tout redevint normal. Mais neuf niveaux plus bas rien n'est plus comme avant pour un jeune Troll. Il eut à peine le temps de demander : « Arff ? ! Quoi n'ça être n'Krrooom ? » que déjà une meute de bêtes intriguées s'approchait. Il tenta de se camoufler, mais étrangement ce fut un échec. De la gueule des monstres lentement gouttaient des filets de bave. Un champignon aux proportions irréelles sonna l'hallali et décocha une attaque lointaine qui frappa Papet de plein fouet. Une deuxième attaque et déjà sa vitalité le quittait. Quelques secondes encore il put s'interroger : « Krom ? »

Son corps s'éleva cette fois pour atteindre l'herbe tendre qui orne la croupe de l'univers. Durant cette nouvelle translation verticale, le temps à nouveau se fit déliquescent. Cependant ce fut cette fois comme dans un rêve qu'il vécut cette expérience. Un rire caverneux se fit entendre. Au loin il perçut un cri de chasse : Whoooooog Troooooolls. Puis il se vit dans une caverne en compagnie de Trolls encore inconnus. Un maître de meute trônait. Un autre congénère, attaché par le cou, doucement ricanait. Papet était encerclé par des yeux vifs qui le dardaient impitoyablement. On parla. Les desseins de Krom sont improbables.

Petit à petit, lardant son rêve qui s'estompait, la lumière du jour réchauffa le corps du Troll fraîchement marqué par le sceau de la très divine poissardise. Papet Vaudois se releva lentement. Abasourdi, les questions fusaient dans son esprit dérangé. Pourtant il savait. Oui, il devait tuer un Ettin qu'il broierait ensuite de ses propres mains griffues. Il se roulerait dans les boyaux de cette race qui désormais ne représentait pour lui que répugnance. Il frappa son corps avec force dans un rythme effroyable. Un nouvel éclat s'était ajouté à l'expression de ses yeux brûlant de leur feu noirâtre. Il se campa sur ses pieds, tordit sa tête en arrière et hurla : Whooooooooooooog Troooooooooll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kažæn Kåli

avatar

Date d'inscription : 03/03/2015
Localisation : Dans le Hall

MessageSujet: Re: Portrait : Papet Vaudois    Ven 1 Mai - 18:44

son fidèle ami, Vanceslas , fut décrit ainsi :

"Ô doux et fidèle Venceslas, Gowap d'ici et d'ailleurs, de Po-Logne et du hAll, Hé! Apporte et porte le goinfrage aux bouzines, Aux boudouilles, aux gibornes et gidouilles des frères, Des soeurs Whog Trolls ainsi qu'aux amis de Papet Vaudois. Pouetre! pouetre! *** *** - n'Avance, n'mais avance cochon-Gowap... n'corne! Corne! Moé, Papet n'Vaudois ton n'maître! Wi! Huue n'huuuue! - MouuuâââÂÂÂeeeuuuuuuuuuhhh! BooooeeeÊÊffre! Ppprrruuuuutt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Portrait : Papet Vaudois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le papet vaudois
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Stage photo studio (portrait et photo de mode)
» Portrait pendant ganesh
» portrait de coluche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHOG TROLL :: le Kromservatoire :: Les mémoires de Vorak-
Sauter vers: